La pose sous-couches d'un isolant

LES TECHNIQUES DE POSE SOUS-COUCHES D'UN ISOLANT

Vérifier que le support est apte à recevoir la sous-couche : il doit être propre, dépoussiéré et sans traces d’humidité éventuelle pour faciliter la mise en œuvre et augmenter la pérennité dans le temps du revêtement de sol final.

La pose d’un film pare-vapeur entre 100 et 200 µ pour bloquer les remontées d’humidité est préconisée pour les sous-couches dépourvues d’un pare-vapeur intégré.

La sous-couche doit recouvrir la totalité de la pièces et être de préférence perpendiculaire aux lames du revêtement.





Sous couches nues


Les lés doivent être posés bord à bord et ne doivent en aucun cas se chevaucher pour éviter les surépaisseurs


sous couche nues isolant
Sous couches avec pare-vapeur ou film thermoréflecteur



Sous couches avec pare-vapeur ou film thermoréflecteur


Les lés doivent être posés bord à bord, face pare-vapeur ou film sur le sol, en chevauchant la mousse suivante sur le film maintenu par la bande adhésive intégrée





Pour optimiser les performances acoustiques, plinthes et parquet doivent être désolidarisés du sol et des parois adjacentes. Pour cela, faire remonter la sous-couche en périphérie de la pièce et araser le surplus à la fin.


Voir la sécurité des isolants